L'une des forêts les plus menacées au monde a été plantée à l'origine par l'homme d'après des archéologues

Des étendues de forêts menacées, découvertes à travers les régions de l'Amérique du Sud, doivent leur existence aux peuples indigènes qui ont vécu en harmonie avec elles pendant des siècles.

L'une des forêts les plus menacées au monde a été plantée à l'origine par l'homme d'après des archéologues

Les spécialistes avaient supposé que l'araucaria du Chili, appelé aussi désespoir des singes, s'est étendu il y a des siècles en raison du temps plus humide et plus chaud qui progressait dans la région. Cependant, une nouvelle étude suggère que les communautés indiennes ont joué un rôle actif dans leur création, en cultivant les arbres pour leur alimentation et d'autres buts.

"Notre recherche montre que ces paysages ont été faits par l'homme" rapporte le Dr Mark Robinson, archéologue à l'Université d'Exeter, "des communautés se sont implantées dans des prairies, et ont installé ces forêts dans des lieux où, géographiquement, elles n'auraient pas dû prospérer".

Avec une équipe internationale de scientifiques, le Dr Robinson a réalisé que dans ces zones d’intenses activités archéologiques, on retrouvait ces arbres partout; là où les arbres avaient poussé indépendamment des hommes, on ne les trouvait que sur des pentes exposées au sud.


Deux phases d'expansion de l'araucaria


Décidant d'aller plus loin, les chercheurs ont découvert que les Araucarias ont subi deux expansions massives dans toute la région. La première a eu lieu il y a entre 4480 et 3200 ans, probablement en raison d'une augmentation de l'humidité.

Mais cela n'explique par la seconde importante impulsion dans la croissance de ces arbres qu'il y a eu plus récemment, il y a environ 800 ans. En effet, au cours de cette phase, les forêts se sont étendues dans les régions montagneuses dans des conditions relativement sèches. Cela coïncide avec une période de croissance de la population, ainsi que le développement de sociétés de plus en plus complexes.

Ces phases de croissance ont été testées en mesurant la concentration des différentes formes de carbone trouvées dans les échantillons de sol

Les résultats des chercheurs ont été publiés dans le journal Scientific Repors. Les millions  d'Araucarias qui recouvrent des parties du Chili, du Brésil et de l'Argentine font encore partie de la vie des populations d'aujourd'hui. Des communautés locales se considèrent encore comme "peuple de l'Araucaria", après avoir historiquement compté sur les arbres pour le bois, le combustible, la nourriture et la résine

Non seulement, l'araucaria est l'arbre national du Chili, mais des festivals ont lieu pour célébrer les forêts, et les arbres forment même une partie centrale de la cosmologie locale.


Tout ne vas pas aussi bien pour l'araucaria


Ces arbres, que l'on décrit comme des fossiles vivants parce qu'ils ont existé à peu près sous la même forme depuis des millions d'années, sont menacés car de vastes étendues de forêts sont transformées en terres agricoles.

Des rapports datant de la fin des années 1800 décrivent des arbres atteignant 42 mètres de hauteur, alors que les spécimens modernes s'élèvent à peine à 17 mètres.

Cinq des dix-neuf espèces d'araucaria sont menacés et deux sont en voie de disparition .

Les scientifiques auteurs de l'étude rapportent que leur travail devrait servir de rappel de l'importance des arbres et de l'importance environnementale et culturelle de leur conservation.

"Cette étude montre que les forêts d'araucarias se sont étendues au-delà de leurs frontières naturelles, elles ont été utilisées de manière durable pendant des centaines d'années, et des stratégies de conservation doivent refléter cela pour équilibrer la protection, le patrimoine et le développement économique" ajoute le professeur José Iriarte, membre de l'équipe.


Source:

Lien:

Derniers articles sur l'archéobotanique:
  • Les scientifiques ont découvert que les cultures ont évolué 10 millénaires plus tôt qu'ils ne le pensaient. 
  • Découverte de la plus ancienne trace de sorgho domestiqué au Soudan
  • Comment les hommes ont transformé le blé sauvage en blé domestique

Posts les plus consultés de ce blog

L'agriculture saharienne il y a 10000 ans confirmée par les chercheurs

Les différentes voies qui ont mené à l'agriculture