Les forêts européennes se sont réduites sur les 6000 dernières années

D'après une nouvelle étude menée par l'Université de Plymouth, plus de la moitié des forêts d'Europe ont disparu sur les 6000 dernières années, en raison de l'augmentation des terres agricoles et de l'utilisation du bois comme source de combustible.

Les forêts européennes se sont réduites sur les 6000 dernières années
Forêt de Gribskov au Danemark. Malene Thyssen, Wikimedia Commons

En s'appuyant sur l'analyse de pollen provenant de plus de 1000 sites, les scientifiques ont montré que plus des deux tiers de l'Europe Centrale et du Nord ont été recouverts d'arbres. Aujourd'hui, cela est tombé à environ un tiers, bien que dans les régions plus à l'ouest et côtières, y compris au Royaume-Uni et en République d'Irlande, le déclin a été bien plus prononcé avec une couverture forestière dans certaines régions tombée sous les 10%.

Cependant, ces tendances à la baisse ont commencé à s'inverser, avec la découverte de nouveau types de combustibles et de techniques de construction, mais aussi grâce à des initiatives écologiques comme le projet National Forest en cours et la nouvelle Northern Forest, annoncés par le gouvernement britannique en janvier 2018.

L'étude a été publiée dans Nature's Scientific Reports, et l'auteur principal, Neil Roberts, professeur de géographie physique à l'Université de Plymouth, rapporte que: "La plupart des pays traversent une transition forestière et le Royaume-Uni et l'Irlande ont atteint leur minimum forestier il y a environ 200 ans. D'autres pays d'Europe n'ont pas encore atteint ce point, et certaines parties de la Scandinavie - où il n'y a pas une telle dépendance à l'agriculture - sont encore principalement recouvertes de forêts. Mais généralement, la perte de forêt a été une caractéristique dominante de l'écologie du paysage en Europe dans la seconde moitié de l'actuelle période interglaciaire avec des conséquences sur le cycle du carbone, le fonctionnement de l'écosystème et la biodiversité."


L'étude qui implique aussi des universitaires en Suède, en Allemagne, en France, en Estonie et en Suisse, cherche à établir précisément comment la nature des forêts européennes a changé au cours des 11000 dernières années.


Cela combine trois différentes méthodes d'analyse des données polliniques, extraites de la base de données européenne sur le pollen. Les résultats ont montré que la couverture forestière est passée d'environ 60% il y a 11 000 ans jusqu'à 80% il y a 6 000 ans

Cependant, l'introduction des pratiques agricoles au cours la période néolithique a déclenché un déclin progressif qui s'est accéléré vers la fin de l'âge du bronze et qui a largement continué jusqu'à ce jour.

Pour le professeur Roberts, c'est l'un des éléments les plus surprenants de l'étude, car si le défrichage des forêts pourrait être considéré comme un phénomène relativement récent, 20% des forêts britanniques avaient en fait disparu à la fin de l'âge du bronze il y a 3 000 ans.

"Il y a environ 8000 ans, un écureuil aurait pu sauter d'arbre en arbre de Lisbonne à Moscou sans toucher le sol. Certains considèrent cette perte comme négative, mais certains de nos habitats les plus appréciés sont le fruit de l'ouverture des forêts pour créer des près et des terres. Jusqu'aux alentours des années 1940, beaucoup de pratiques agricoles traditionnelles étaient aussi respectueuses de la faune et créaient des habitats pour beaucoup d'espèces animales. Ces données pourraient être utilisées pour comprendre comment les futures initiatives forestières peuvent également influencer le changement d'habitat. "

Le lien vers l'étude: "Europe’s lost forests: a pollen-based synthesis for the last 11,000 years"


Source:

Liens:

A lire:

Posts les plus consultés de ce blog

L'agriculture saharienne il y a 10000 ans confirmée par les chercheurs

Les différentes voies qui ont mené à l'agriculture

L'une des forêts les plus menacées au monde a été plantée à l'origine par l'homme d'après des archéologues