L'importance des abeilles sauvages dans la pollinisation des cultures

Plus la zone est grande, plus il faut d'espèce d'abeilles sauvages pour polliniser les cultures, rapporte une étude de l'Université Rutgers.

De nombreuses expériences écologiques contrôlées ont montré des résultats de pollinisation accrus du fait d'avoir plus d'espèces, mais l'étude menée par l'université est l'une des premières à confirmer cette augmentation en grandeur nature.

L'importance des abeilles sauvages dans la pollinisation des cultures
 Un Bombus griseocollis, bourdon typique d'Amérique du Nord, sur une fleur de myrtille. Credit: Rutgers University, Rachael Winfree

Les chercheurs ont observé, collecté et identifié plus de 100 espèces d'abeilles sauvages pollinisant les cultures de fleurs dans 48 fermes du New Jersey et de Pennsylvanie sur plusieurs années.

Plus de la moitié de ces espèces (55) ont été nécessaires pour la pollinisation dans une ou plusieurs fermes, sur une ou plusieurs années.

La pollinisation est un service écosystémique que nous fournit la nature, utile au maintien de la vie, tout comme l'air pur et l'eau.

"Nos résultats confirment l'importance de la biodiversité pour maintenir la planète habitable pour les êtres humains, du moins si nos résultats s'appliquent également à d'autres fonctions de l'écosystème," rapporte l'auteure principale Rachael Winfree, écologiste à l'Univsersité Rutgers.

Les scientifiques estiment que les pollinisateurs sauvages fournissent jusqu'à la moitié de la pollinisation des cultures dans le monde entier.

À une époque où les abeilles domestiques d'Amérique du Nord subissent l'effondrement des colonies et font face à d'autres problèmes, le rôle des pollinisateurs sauvages devient encore plus important.

"J'aime penser à cette problématique comme une question du monde réel" dit Winfree, "ce sont de vraies fermes et de vrais agriculteurs, et chaque agriculteur a besoin d'avoir ses cultures pollinisées. La réponse se trouve être que, lorsque vous exigez que toutes les fermes soient pollinisées, vous avez besoin d'un bien plus grand nombre d'espèces d'abeilles que ce qui était nécessaire lors des expériences."

Dans son travail précédent, Winfree avait fait plusieurs suggestions pour les agriculteurs et les propriétaires terriens qui voulaient encourager les pollinisateurs sauvages à polliniser leurs cultures: "Les agriculteurs peuvent laisser des champs en jachère ou planter des fleurs sur les bordures, de préférence des plantes dont les périodes de floraison sont différentes, car les pollinisateurs sauvages doivent être attirés tout au long de la saison de croissance. Ils peuvent réduire l'utilisation de pesticides et éviter la pulvérisation pendant la floraison lorsque un surcroit d'abeilles se trouvent dans le champs cultivés".


Source:

Liens:

A lire:

Posts les plus consultés de ce blog

Les différentes voies qui ont mené à l'agriculture

La plus ancienne trace de pomme de terre sauvage cuisinée découverte aux Etats-Unis

Les hommes ont-ils créé le désert du Sahara ?