Comment façonner un paysage pour briser le vent

Les brise-vent sont des rangées d'arbres, de haies ou de clôtures utilisées pour bloquer et réorienter le vent.
Les agriculteurs utilisent souvent des brise-vent pour protéger les champs, les cultures et les bâtiments, mais les jardins de banlieue peuvent aussi être aménagés pour être protégés du vent.

Comment façonner un paysage pour briser le vent
En utilisant les arbres et arbustes comme brise-vent naturels, vous pouvez réduire le vent, avoir de l'ombre et créer une barrière sonore et privative pour votre jardin.

Les brise-vent protègent aussi les pelouses et jardins de l'évaporation de l'humidité et de l'érosion du sol. Lorsqu'il est correctement conçu, le brise-vent permet de réduire l'usage de l'eau, coûte moins cher en énergie, fournit un habitat pour la vie sauvage et embellie la propriété.

Comment créer un brise-vent ?


1 - Observez la configuration des vents dans votre jardin afin de déterminer à quel endroit il y a besoin d'un brise-vent. Prenez les mesures de votre jardin, la hauteur et largeur de votre habitation et faite un plan de votre propriété. Utilisez ces informations pour déterminer la hauteur, largeur et positionnement de votre brise-vent.

2 - Sélectionnez les plantes qui poussent bien dans votre région, et utilisez des espèces natives autant que possible. Demandez à votre pépiniériste local de vous recommander des arbres et arbustes robustes et à croissance rapide. La hauteur et la densité sont des facteurs importants dans la création d'un brise-vent. De grands brise-vent apportent une grande réduction du vent. Les espèces à feuilles persistantes offrent une bonne protection au vent, mais une combinaison d'arbres à feuilles caduques et à feuilles persistantes et d'arbustes est plus intéressant et coloré.

3 - Préparez le site de plantation en enlevant complètement la végétation. Effectuez une analyse du sol et modifiez-le en fonction des résultats de l'analyse.

4 - Positionnez le brise-vent perpendiculairement aux vents dominants. Placez le brise-vent à environ 15m à 60m de la zone à protéger. Comme le vent tend à fléchir vers l'intérieur autour d'une barrière, étendez le brise-vent de 15m au-delà de la zone protégée, si possible. Placez les arbres loin de la maison, à une distance d'environ deux à trois fois la hauteur de l'arbre à maturité.

5 - Espacez les arbres d'environ 2 à 3 mètres, selon les besoins des espèces, Car l'encombrement, en étant trop proche, retarde leur croissance. Cependant, en laissant de larges écarts dans votre brise-vent, cela réduit son efficacité et peut produire un effet de tunnel de vent. Pour un brise-vent plus dense, plantez deux ou plusieurs rangées d'arbres en décalé. Les rangées doivent être espacées de 3 à 4 mètres.

6 - Placez de petits arbustes à fruits ou à fleurs, ou des petits arbres, devant les grands arbres afin d'ajouter de la couleur et pour attirer la vie sauvage comme les oiseaux et papillons. Créez une haie à croissance rapide d'arbustes rustiques comme les manzanitas, céanothes ou baccharis pour protéger votre arrière-cour ou jardin.

7 - Plantez des arbres et arbustes entre la fin de l'automne et le début du printemps pour donner du temps au racines de bien s'ancrer avant la chaleur de l'été.

Une astuce pour protéger les petites surfaces, installez des barrières ou des treillis robustes recouverts de vignes. Les vignes à feuilles persistantes comme les bougainvilliers, le jasmin jaune ( jasmin de Virginie) ou la bignone, fournissent une légère protection contre le vent tout en ajoutant toute l'année couleur et parfum à votre jardin.

Attention, les arbres et les arbustes sont les plus vulnérables pendant les deux premières années après la plantation et doivent être protégés des dommages aux branches ou au tronc.


Source:

Posts les plus consultés de ce blog

La plus ancienne trace de pomme de terre sauvage cuisinée découverte aux Etats-Unis

Il y avait des lacs et des zones humides dans le Désert d'Atacama

Découverte de la plus ancienne trace de sorgho domestiqué au Soudan