Articles

Affichage des articles du mars, 2017

Les alternatives agroécologiques mises en avant en Afrique de l'Ouest

Image
Depuis plus d'une décennie, le développement agricole est à l'ordre du jour dans de nombreux pays africains.

Alors que l'agriculture industrielle et les approches de la "révolution verte" ne promettent des augmentations de la productivité qu'à court terme, elles doivent encore fournir une réponse convaincante quant à savoir comme ces pays peuvent se nourrir eux-même aujourd'hui et dans l'avenir: réduire leur dépendance aux aliments importés et aux intrants agricoles, s'adapter au changement climatique, soutenir les ressources de base et fournir des régimes alimentaires nutritifs pour tout le monde.


Au cours de l'année 2017, le Panel International d'Experts sur les Systèmes Alimentaires Durables (IPES-Food) soutiendra et stimulera une réflexion ouverte sur l'avenir du développement agricole en Afrique de l'Ouest. (PDF: METTRE EN LUMIÈRE DES ALTERNATIVES  AGROÉCOLOGIQUES Un  processus collaboratif de  réflexion et d’engagement  en  …

Le changement climatique à venir affectera les plantes et les sols différemment

Image
Une nouvelle étude européenne a découvert que la libération du carbone dans le sol est plus sensible au changement climatique que le carbone absorbé par les plantes.

Dans les régions plus sèches, la libération du carbone des sols diminue mais dans les régions plus humides il augmente. Cela pourrait se traduire par une rétroaction positive dans l'atmosphère conduisant à une augmentation supplémentaire des niveaux de CO2 atmosphérique.

Les données proviennent de l'expérience de manipulation du changement climatique du CEH, en cours depuis 18 ans dans la forêt de Cloceanog. Photo: Rachel Harvey
Les scientifiques ont analysé les données de sept expériences de changement climatique en Europe afin de montrer comment la biomasse végétale arbustive européenne et la libération du carbone sont affectées pas les sécheresses estivales et le réchauffement annuel.

L'étude a été conduite pas le Dr Sabine Reinsch et le Professeur Bridget Emmett, du Centre pour l'Ecologie et l'Hyd…

En Inde, les politiques doivent viser à renforcer les capacités des sols et non à promouvoir les produits agrochimiques

Image
Stopper la dégradation des sols et les faire revivre, et gérer les déchets pour prévenir la contamination de ces sols, ont fait parti des thèmes récurrents lors de la Conférence Nationale sur les Sols en Inde (National Conference on India’s Soils).

La conférence a rassemblé trois importantes parties prenantes dans la gestion de la santé des sols en Inde: les scientifiques, les responsables politiques et les professionnels.

Dans de nombreux états, entre 40 et 80% des terres sont classées comme dégradées sous une forme ou une autre. Credit: CIAT / Flicker 
La dégradation continue des ressources naturelles en Inde a été le principal facteur déclenchant l'organisation de cette conférence. L'objectif était de comprendre et d'inverser les dégradations actuelles des sols en Inde avec un accent particulier sur les petites et moyennes exploitations agricoles.


L'actuel paradoxe politique
D'après un rapport de 2010 de l'Académie National des Sciences Agricoles, 120 milli…