Les alternatives agroécologiques mises en avant en Afrique de l'Ouest

Depuis plus d'une décennie, le développement agricole est à l'ordre du jour dans de nombreux pays africains.

Alors que l'agriculture industrielle et les approches de la "révolution verte" ne promettent des augmentations de la productivité qu'à court terme, elles doivent encore fournir une réponse convaincante quant à savoir comme ces pays peuvent se nourrir eux-même aujourd'hui et dans l'avenir: réduire leur dépendance aux aliments importés et aux intrants agricoles, s'adapter au changement climatique, soutenir les ressources de base et fournir des régimes alimentaires nutritifs pour tout le monde.


Au cours de l'année 2017, le Panel International d'Experts sur les Systèmes Alimentaires Durables (IPES-Food) soutiendra et stimulera une réflexion ouverte sur l'avenir du développement agricole en Afrique de l'Ouest. (PDF: METTRE EN LUMIÈRE DES ALTERNATIVES  AGROÉCOLOGIQUES Un  processus collaboratif de  réflexion et d’engagement  en  Afrique de l’Ouest)

Se félicitant du démarrage du projet, Olivia Yambi co-présidente de l'IPES-Food, a déclaré que "les choix que nous faisons aujourd'hui verrouilleront les voix de développement futures. Il est essentiel que nous nous demandions si les recettes actuellement sur la table sont réellement la clé pour construire des systèmes alimentaires durables en Afrique."

S'appuyant sur le rapport du groupe de 2016, de l'Uniformité à la Diversité: Changer de paradigme pour passer de l’agriculture  industrielle à des systèmes agroécologiques diversifiés (PDF),  l'IPES-Food travaillera avec des partenaires locaux pour explorer comment l'agroécologie est comprise et appliquée dans le contexte ouest africain, et à quels obstacles elle doit faire face.

Emile Frison, auteur principal du rapport de l'IPES-Food 2016, ajoute que: "les alternatives agroécologiques se développent rapidement en Afrique de l'Ouest, et montrent de grands potentiels pour fournir une stratégie de sortie de l'agriculture industrielle. Cependant, ces alternatives doivent encore recevoir l'attention qu'elles méritent"

Les objectifs clés du projet sont de consolider les connaissances de base sur les alternatives agricoles, appuyer les efforts visant à apporter ces solutions de rechange à la lumière, et de tracer la route pour un véritable débat où les différentes visions de l'agro-développement peuvent se confronter, et où une voie à suivre peut être définie collectivement.


Source:

Posts les plus consultés de ce blog

La plus ancienne trace de pomme de terre sauvage cuisinée découverte aux Etats-Unis

Il y avait des lacs et des zones humides dans le Désert d'Atacama

Des anciennes graines de fève sur un site préhistorique pourraient avoir un impact sur les cultures actuelles